L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est rain-275317_1920-1024x680.jpg.

L’isolement touche de plus en plus de personnes. Que l’on soit jeune ou âgé, toutes les catégories sociales sont touchées. Près d’une personnes sur 5 à déjà connu ce sentiment d’isolement. Un paradoxe lorsque l’ensemble des technologies tendent à nous rapprocher.

Les hypersensibles sont le plus souvent introvertis et peuvent se retrouver rapidement isoler, apeurés par le monde qui les entoure, par les choix à entreprendre. Alors comment se prémunir de l’isolement ?

Tout d’abord travailler sur son hyperémotivité, car c’est elle qui va nous isoler. À force de ne plus être capable de gérer nos émotions, nous allons nous isoler malgré nous. C’est un cercle vicieux. Plus nous serons isolé, plus nous auront du mal à aller vers les autres. Nous nous poserons alors des centaines de questions sur notre comportement. Est-il approprié ? Ai-je été assez ou trop…? Et nous retombons alors dans l’isolement en pensant que nous n’y arriverons jamais… travaillons donc sur cette hyperémotivité grâce aux méthodes existantes telle que la cohérence cardiaque.

Une fois notre hyperémotivité gérée, attaquons nous alors à nos habitudes. L’isolement, c’est rester chez soi. Le plus dur sera alors d’entreprendre le changement. Pour que le cerveau intègre le changement et que cela deviennent des nouvelles habitudes, il faut compter 21 jours, on parle ici de plasticité cérébrale.

Commencez par sortir une fois par jour simplement pour marcher, être là sur le moment présent, sentir les gens qui vous entourent.

Entreprenez une activité en groupe une fois par semaine.

Lisez un livre par mois au moins, ce qui vous permettra de nourrir votre cerveau et indirectement de vous connecter aux personnes.

Bannissez les actualités déprimantes.

Tous ces changements auront pour but de vous re-sociabiliser. Je ne vous cache pas que les premiers temps, changer vos habitudes sera inconfortable.

Attention à ne pas confondre la solitude et l’isolement. Nous pouvons être dans la solitude mais entouré de nos proches, savoir que nos amis sont là à contrario de l’isolement où il n’y a personne.

Il existe de nombreuses associations pour les hypersensibles qui pourront vous emmener de la chaleur humaine.

Outre les associations spécifiques aux hypersensibles, vous avez la possibilité de trouver des centres intérêts de sortie qui vous ressemblent sur OVS.

Je vous souhaite le meilleur,

Valentino.


Laissez un commentaire


SIGN INTO YOUR ACCOUNT

Mot de passe ou identifiant oublié ?

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up