Bonne question, non…?

Un petit guide au lycée sur le sujet, ce serait top !

Bon en attendant que ce miracle ait lieu, je vous écris cet article en m’appuyant sur les recherches d’Elaine Aron. Peut-être y trouverez-vous une réponse bénéfique.

“Hypersensibilité”, “travail”, “épanouissement”… Quelle pression ! Déjà que concilier “travail” et “épanouissement” est loin d’être gagné, alors quand on rajoute l’hypersensibilité par dessus, on frôle le crime à être heureux… Pourtant c’est tout à fait possible et de nombreux hypersensibles le sont.

Le plus dur pour un hypersensible sera de se fondre dans la masse sans avoir de but précis. Son travail doit avoir un sens humain. Enrichir une entreprise qui n’a pas ses valeurs… berk… Il n’y a rien de pire…

Les hypersensibles sont des créatifs en puissance. Par conséquent, les domaines artistiques seront très recherchés. De la musique à l’écriture, tout ce qui pourra stimuler l’imagination d’un hypersensible ne sera que bon pour lui. Après avoir pris conscience de qui vous êtes, je vous conseille de vous rapprocher des structures à visée artistique et humanitaire. D’une école de musique à une association, en passant par la maison des scénaristes, n’hésitez pas, et n’ayez pas peur des échecs, ils vous feront progresser. Ne regrettez surtout pas d’avoir osé être pleinement qui vous êtes.

Vous l’aurez compris, les milieux artistiques, et à hautes valeurs humanitaires vous seront favorables. À contrario, les milieux stressants, bruyants, seront à fuir.

Si je vous dis “commerce”, “armée”, “politique”… Nous sommes d’accord, rien que ces mots vous semblent anxiogènes… Bien sûr, il y aura toujours une exception, “l’hypersensible” qui s’épanouit dans ces milieux, mais d’une manière générale, ils ne seront pas synonyme d’épanouissement pour la plupart d’entre vous.

L’hypersensible s’ennuiera très rapidement lorsque son travail ne sera que répétition. Il pourra alors déclencher un burn-out. Ce n’est pas tant le nombre d’heures qui le fera flancher mais le fait d’errer sans but comme un robot que l’on peut remplacer du jour au lendemain…

Plus que le métier en lui-même, l’hypersensible recherchera avant tout un environnement bienveillant, condition sine qua non à son épanouissement. Plus il se sentira entouré d’amour, plus il sera efficace… Lorsque le monde du travail comprendra que des gens sont plus efficaces épanouis que déprimés, alors nous aurons réglés un gros problème social.

Par ailleurs, le milieu dans lequel l’hypersensible grandira aura un impact non négligeable sur son avenir. Un hypersensible ayant des parents ouverts d’esprit, connaissant le monde de l’art sera un réel plus pour qu’il puisse trouver sa place plus facilement. Un hypersensible qui aurait grandi dans un milieu plus fermé, où l’hypersensibilité est synonyme de faiblesse, aura plus de difficultés, le parcours sera plus long. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que cela sera possible, d’autant plus que maintenant les informations sur le sujet sont de plus en plus importantes. Ne lâchez pas qui vous êtes pour faire comme les autres, c’est la clé de votre réussite.

Les hypersensibles sont encore considérés comme des profils atypiques dans le milieu du travail. C’est un réel plus en fait. Et Liliya Reshetnyak l’a bien compris. Elle est la co-fondatrice de la plateforme Hipip IN spécialisée dans le recrutements des profils atypiques tels que les hypersensibles.

La plateforme vous propose de vous mettre en relation avec des entreprises qui “VOUS” recherche. Je vous conseille d’aller y jeter un oeil. Vous pouvez à l’adresse suivante https://my.hipipin.com/evaluate/tests faire un test sur votre personnalité. N’hésitez pas !

Je vous souhaite le meilleur,

Valentino Martins.


3 commentaires:

  1. Marilou

    23 janvier 2020 at 22 h 06 min

    Excellent !!!! Je lis cet article et il résonne en moi. C’est cool. Merci 🙂

  2. Sibencanka

    8 juillet 2020 at 20 h 56 min

    Super intéressant cet article, merci pour ce partage

Laissez un commentaire


CONNEXION

Mot de passe ou identifiant oublié ?

 
×
UN TROU DE MÉMOIRE ?
×

Go up