L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est composing-2925179_1920-1024x579.jpg.

Pour rappel, nous sommes 15 à 20 % de la population à être hypersensible selon les études d’Elaine Aron. Combien sommes-nous à en être conscients ? Je n’ai pas trouvé de réponses, mais je suis curieux du résultat.

Certes, l’hypersensibilité est un trait commun, mais elle s’exprimera de façon différente d’un individu à un autre. Nous sommes uniques que l’on soit hypersensible ou non.

Alors suis-je introverti ou extraverti ? Je pense que vous avez déjà la réponse, bien que parfois, celle-ci soit plus nuancée.

Selon Elaine Aron, il y aurait 70 % d’hypersensibles introvertis, et donc 30 % d’hypersensibles extravertis.

Quelles sont les différences fondamentales entre ces deux états ?

La principale différence réside dans l’énergie émise et sa direction.

L’introversion sera dirigée vers l’intérieur, l’extraversion dirigée vers l’extérieur.

Un hypersensible introverti sera dans la réflexion, absorbé par ses pensées, pourra bien souvent paraître froid et distant. Son monde intérieur bouillonne. Un hypersensible introverti dans une soirée sera souvent à part, à vivre le moment. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’appréciera pas l’instant. Les gens pourront le trouver perché, hautain, ailleurs…

Un hypersensible extraverti, quant à lui, prendra du plaisir à s’entourer , à être dans l’action, à entreprendre toute chose qui le sort du quotidien. Il capte le lien social et s’en nourrit pour avancer, s’élever, créer.

En tant qu’hypersensible, nous pouvons être un amalgame des deux. On parle alors d’ambiversion.

Pour ma part, je suis plutôt introverti mais j’aime parfois sortir des sentiers battus, je suis alors dans une phase extravertie où je crée du lien social avec facilité. Je trouve que c’est une énergie formidable, et indispensable qui donne de l’oxygène.

Attention à ne pas confondre l’introversion et la timidité qui sont deux notions distinctes bien que proches. On peut être introverti et timide mais également introverti et non timide.

La timidité est bien souvent mal vécue alors que l’introversion n’est pas forcément mal vécue, bien au contraire.

Je vous souhaite le meilleur,

Valentino d’entrehypersensibles.


Laissez un commentaire


SIGN INTO YOUR ACCOUNT

Mot de passe ou identifiant oublié ?

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up